Commission régionale de programmation européenne
Des réalisations concrètes à Brest et sur tout le territoire

Exceptionnellement réunie à Brest, où de nombreux projets sont cofinancés par l'UE, la Commission régionale de programmation européenne (CRPE) a pu constater une accélération de la mise en œuvre des programmes, alors que plus d'un quart des fonds sont dores et déjà attribués aux projets bretons.

De gauche à droite : Marie Lecuit-Proust, Adjointe de la Secrétaire générale pour les affaires régionales, représentant le préfet de Bretagne, Frédérique Bonnard Le Floc'h, vice-présidente de Brest Métropole en charge de politiques européennes et contractuelles, et Forough Salami-Dadkhah, vice-présidente du Conseil régional en charge de l'Europe et de l'International .

Des réalisations concrètes à Brest

Comme l'a constaté l'élue régionale, "Brest offre un bon exemple de projets rendus possibles grâce à l'Europe". Qu'il s'agisse du tramway, du téléphérique ou du plateau des Capucins, ces grands projets ont tous ont bénéficié de fonds européens entre 2009 et 2016 : 15,4 M€ pour le tramway, 7 M€ pour l'aménagement du nouvel éco-quartier des Capucins (médiathèque, centre de mobilité internationale...) et 5,35 M€ pour la construction du 1er téléphérique urbain de France.
Présenté en CRPE le 7 février dernier, le projet d'aménagement d'un nouveau quai sur le port de commerce, destiné à accueillir des activités liées aux énergies marines renouvelables (EMR) a été approuvé. La subvention FEDER de 15 M€ (35 % du montant de l'investissement) permettra de cofinancer la réalisation de cette infrastructure qui s'inscrit dans le projet global de développement du port de commerce de Brest, porté par la Région, propriétaire du site.
A Brest, les fonds européens ont aussi eu un effet levier sur l'emploi. Soutenu à 50 % par le fonds social européen, le projet de "clause d'insertion" de Maison de l'emploi et de la formation professionnelle (MEFP) permet d'accompagner le retour à l'emploi des personnes en difficulté. En 2016, 318 personnes ont pu bénéficier de ce dispositif, notamment dans le cadre des travaux du téléphérique. Cette clause est également activée pour la mise en œuvre des travaux du Port de Brest.

Les perspectives 2017 en Bretagne

La CRPE, qui émet un avis consultatif sur les demandes de subventions FEDER et FSE, se prépare à une accélération de la mise en oeuvre des programmes européens. Dans les prochains mois, les aides du fonds européen de développement régional (FEDER) devraient atteindre les 100 M€ pour soutenir l'économie, la recherche et la transition énergétique : déploiement du très haut débit en Bretagne (projet BTHD), rénovation énergétique du logement social dans les territoires, soutien aux équipements scientifiques de pointe, aux PME et aux pôles d'échanges multimodaux (ceux de Redon, Vitré et Guingamp sont déjà été cofinancés).
Le fonds social européen (FSE) poursuivra sur la même tendance d'avancement, très régulière et conforme au rythme attendu pour ce programme. Plusieurs milliers de bretonnes et de bretons (chômeurs, salariés, inactifs...) bénéficieront tout au long de l'année de dispositifs d'accompagnement à la formation, au retour à l'emploi ou à la création d'entreprises.


Publié le


Partagez ce contenu