Commission régionale de programmation européenne
1/3 des fonds européens déjà mobilisés

Réunie le 11 mai à Lorient, la Commission régionale de programmation européenne (CRPE) a donné un avis favorable à 20 nouveaux dossiers de demandes de subventions, dans les domaines de l'enseignement supérieur, la recherche, l'économie, la formation ou de l'insertion professionnelle.


DR - CRB F. Salami-Dadkhah et N. Métairie lors de la CRPE du 11 mai 2017 à Lorient

Chaque mois, l'action de l'Union européenne se concrétise avec l'attribution des aides FEDER, FEADER, FSE, FEAMP pour de grands projets, essentiels au développement de la Bretagne, ou des projets de proximité, notamment dans les territoires ruraux.

"A ce jour, 319 M€ de fonds européens structurels et d'investissement ont d'ores et déjà été programmés pour cofinancer près de 7 000 projets de développement sur l'ensemble du territoire", a annoncé Forough Salami-Dadkhah, Vice-présidente de la Région à l’Europe et l’international. Cela représente 1/3 de l'enveloppe globale de près d'1 milliard d'euros alloués à la Bretagne pour la période 2014-2020.

Pour Forough Salami-Dadkhah, “chaque CRPE est le moment de réaffirmer l'attachement de la Bretagne à l'Europe. Et d’autant plus aujourd’hui, en ce mois de la Fête de l’Europe, qui est l’occasion de rappeler l’importance de l’Europe dans notre quotidien et sa contribution à soutenir l'emploi, la croissance économique et le développement durable". Ce que confime Norbert Métairie, Président de Lorient Agglomération : "Ici à Lorient, l'Europe nous a aidés à redresser la barre".

Les membres de la CRPE ont pu constater les multiples projets soutenus par les fonds européens à Lorient : Bus à haut niveau de service Triskell, rampe d'accès direct au pont d'Oradour, école d'ingénieurs ENSIBS, projets de recherche de l'Université Bretagne Sud.... Accompagnés des équipes de l'agglomération, ils ont suivi le tout nouveau tracé du Triskell 2, un mode de transport plus performant. Emprunté par 3/4 des lignes de bus de l'agglomération, il pemettra aux usagers de gagner 5 minutes de trajet en heure de pointe. Le parcours s'est poursuivi à bord de l’Ar vag Tredan (photo), bateau éléctrique zéro émission, lui aussi cofinancé par l'Union européenne. D'autres projets sont concernés dans le pays de Lorient, dans les domaines de la recherche, de la lutte contre les submersions marines, des circuits courts, de la petite enfance ou encore de l’inclusion sociale...

visiteLorient copie

 

 

 


Modifié le


Partagez ce contenu