Deux mains tiennent un globe terrestre avec les étoiles du drapeau européen encerclant l'Europe.

L'Union européenne accompagne le développement économique et social des territoires à travers différents types de financements.

Les objectifs européens

Pour réduire les inégalités de développement entre les régions européennes, l’Union et ses États membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 "pour une croissance intelligente, durable et inclusive". Pour mettre en œuvre sa stratégie de développement, l’UE s’appuie sur différents programmes européens répondant à 11 objectifs thématiques :

  • Renforcer la recherche, le développement technologique et l’innovation
  • Améliorer l’accès, l’utilisation et la qualité des technologies de l’information et de la communication
  • Renforcer la compétitivité des petites et moyennes entreprises et du secteur agricole
  • Soutenir la mutation vers une économie à faible teneur en carbone dans tous les secteurs
  • Promouvoir l’adaptation au changement climatique et la prévention des risques
  • Protéger l’environnement et promouvoir un usage durable des ressources
  • Promouvoir le transport durable
  • Promouvoir l’emploi et soutenir la mobilité du travail
  • Promouvoir l’inclusion sociale et combattre la pauvreté
  • Investir dans l’éducation, les compétences et la formation tout au long de la vie
  • Renforcer la capacité institutionnelle et une administration publique efficace

Au-delà de ces objectifs, les programmes européens prennent en compte trois priorités transversales : le développement durable, l'égalité femmes/homme, l'égalité des chances et la non-discrimination.

Une mise en œuvre via les fonds européens

Pour mettre en œuvre la Stratégie Europe 2020, l'UE a signé avec chaque état membre un accord de partenariat national, rédigé en concertation avec l'Etat et les régions. Pour la période 2014-2020, la France dispose d'une dotation européenne de 27 Md€, établie en fonction notamment du PIB/habitant régional. Ses 83 programmes, approuvés par la Commission européenne, s'articulent autour de grandes priorités :

  • la compétitivité de l'économie et de l'emploi
  • la transition énergétique et écologique
  • l'égalité des territoires et des chances

4 fonds européens en Bretagne

En Bretagne, les fonds structurels et d'investissement (FESI) sont gérés pour majeure partie par la Région et mis en œuvre en lien direct avec les stratégies locales et régionales du territoire. Dotés de près d'1 milliard d'euros, ils soutiennent les politiques régionales via quatre fonds :

4 programmes de coopération territoriale européenne (CTE)

Cofinancés par le FEDER, ces programmes soutiennent des projets de coopération impliquant des acteurs bretons dans les domaines de l'innovation, la transition énergétique, la biodiversité et protection de l’environnement, l'attractivité des territoires et l'inclusion sociale. Dotés d'une enveloppe de plus d'1 milliard d'euros, ces programmes dits "interreg" sont répartis sur 4 zones en Europe :

  • France Manche Angleterre
  • Espace Atlantique
  • Europe du Nord Ouest
  • Interreg Europe

 

En complément des fonds européens (politique de cohésion), l'UE développe des programmes sectoriels européens directement gérées par la Commission européenne (ou ses agences). Ces aides financières visent à cofinancer des projets de coopération à la suite d'appels à propositions sur des thèmes variés tels que la culture, la jeunesse, la recherche, l’environnement, etc.

 

Modifié le